Page de garde Le Comment Du Pourquoi #134 - logos Apple et Google

Le Comment Du Pourquoi #134 (extrait)

L'édition #134 de Le Comment Du Pourquoi, la newsletter de veille et de curation de Laura Bokobza (LBk Consulting) - lundi 18 septembre 2023

#134 – Édito

Lundi 18 septembre 2023

Édition régulière, donc tu n’as accès qu’à un extrait. Si tu souhaites découvrir l’édition entière, tu peux consulter l’accès aux archives – ou t’abonner pour la recevoir directement, et les prochaines aussi !

Mode d’emploi :
Tous les lundis matins 7h, avec le café ☕️, le tour d’horizon en moins de 10 minutes des news à ne pas rater de la semaine précédente, rangées, organisées, et commentées (🇺🇸 indique que le lien est en anglais) dans une newsletter complète par email.
Un extrait ici avec les rubriques Edito, Ça fait réfléchir, La Minute IA et Femme de la Semaine. Si tu rejoins les +1 600 abonnés, tu recevras l’édition complète de la semaine avec les rubriques additionnelles Bon à savoir, Pour passer à l’action, et On s’détend.
Je ne reprends pas sur cette newsletter toutes les infos partagées sur mon fil Twitter ou LinkedIn, donc n’hésite pas à me suivre aussi sur ces réseaux !

🤳 Je ne remettrai pas de photo de moi en entrée de NL, mais merci aux quelques-uns qui m’ont dit que ça leur manquait.

D’autres ont eu du mal à trouver les liens. Dès que c’est en vert et en gras, c’est cliquable. Sauf les titres de section. Donc des (source) en fin de phrase, ou des mots au milieu. Là c’est en noir donc pas cliquable. Mais mon profil Twitter est cliquable, pour que tu rattrapes les actus chaudes à ne pas manquer de la semaine dernière (et de celle à venir).

Alors c’est parti pour le procès de Google, les annonces de Apple, les soucis des fondateurs de start-ups, et plein d’IA bien sûr, pour finir comme toujours par une Femme de la Semaine.

Bonne semaine !


#134 – Ça fait réfléchir

🔮 Je passe mon temps à relier des signaux faibles, ici, dans ma tête, pour mes clients… Sans m’en rendre compte le plus souvent. C’est pour certains un métier à part entière, prospectiviste, et un des maîtres du genre est Philippe Cahen. J’ai hâte de lire son prochain livre, parce que le monde va pas forcément dans le bon sens. (source)

C’est la fin d’une période faste, ou plutôt le début d’une ère de disette pour les start-ups. Les valorisations étaient sans doute montées trop haut, trop vite, mais ça n’empêche pas les sensations étranges à l’estomac comme quand tu descends dans un grand huit (enfin j’imagine, je suis jamais montée dans un grand huit). Des ventes accélérées, qui peuvent sembler prématurées parfois. (source 🇺🇸)  Des dépendances économiques vis-à-vis de grands groupes, qui pourraient changer d’avis sans préavis. (source) Des recherches de partenariats et synergies avec des start-ups non françaises, même. Pourtant, seules 4 licornes européennes – toutes dans la FinTech – sont aujourd’hui rentables. (source 🇺🇸)  Le roi est nu ?

Dans ces conditions de marché où il va falloir être rentable, certains fondateurs sont ravis d’avoir choisi de bootstrapper et ne pas subir la pression d’investisseurs qui pourraient les amener à faire les mauvais choix. (source 🇺🇸)  Les facteurs pour surperformer d’après pwc ? Savoir où sont les axes différenciants, renforcer de façon concertée les modèles éoconomiques, opérationnels, et technologiques, dans une direction définie par un leadership avisé et réactif tant aux menaces qu’aux opportunités. (source 🇺🇸) Comme Amazon avec son intégration sur la logistique : s’ils ne sont pas le seul commerçant du monde, ils cherchent à être la seule infrastucture du commerce dans le monde. (source 🇺🇸)

🚨 Chercher à augmenter ses revenus doit se faire à l’écoute de son marché. Unity, le moteur de jeux vidéos utilisé par de nombreux développeurs, l’a appris à ses dépens cette semaine. (source 🇺🇸)  Ils ont essayé de monétiser un usage non monétisé à date (un “fee” par installation de jeu), et ça a été très mal accueilli… jusqu’à des menaces de mort sur Twitter.

$500 millions
Les dépenses annuelles de l’UNICEF pour ses programmes de “social and behavioral change“. (source)


#134 – La Minute IA

Pendant que s’ouvrait le procès de Google, une quinzaine de patrons emblématiques étaient face aux sénateurs américains pour parler IA. (source 🇺🇸) Musk est le plus cité par les particpants pour avoir parlé de “risque civilisationnel“. (source 🇺🇸) Le G7 ne veut pas être en reste et promet un code de conduite à respecter, incluant la prise en compte des risques cyber et ce qui ressemble à un serment d’Hippocrate sociétal. (source 🇺🇸) La même semaine, on apprend que Facebook et Google ont déjà renoncé à une techno IA (la reconnaissance faciale) par peur des implications morales et sociétales. (source 🇺🇸) 

💸 Pas étonnant que l’IA attire toutes les convoitises : a16z a étudié le secteur et conclue que les sociétés d’IA croissent de façon organique, sans clair vainqueur encore par catégorie (source 🇺🇸). Est-on déjà dans une bulle ? Peut-être, mais pas encore au point de rupture, si on en croit le nombre de nouveaux entrants chaque semaine. Il y en a même une pour réagir aux pistes créatives d’une agence de pub comme un annonceur. L’IA passe des tests de “créativité“, avec une moyenne meilleure à la moyenne des humains – mais leur meilleure note est en-dessous. (source 🇺🇸) Tu n’as pas pu échapper cette semaine aux vidéos doublées par HeyGen – qui ajuste les mouvements des lèvres à la langue utilisée, ou à la musique généré par Stable Audio, le petit dernier de Stable Diffusion. D’ailleurs, les groupes de fan de One Direction ou Harry Styles s’écharpent sur la véracité de supposés morceaux volés. (source 🇺🇸) Quant à nos vraies voix, Koios promet de décrypter notre personnalité en les analysant – et lève $550k en pre-seed. (source 🇺🇸) 

🤯 Les envolées métaphysiques sur l’avenir du monde continuent d’être légion. J’ai sélectionné cette semaine une interview de Samuel Hammond, qui ne donne pas cher de nos démocraties. (source 🇺🇸) Et un essai de Ed Zitron, qui ne donne pas cher de nos CEO obsolètes face aux décisions que pourraient prendre une IA à leur place. (source 🇺🇸) Quand on apprend qu’une IA a trouvé un diagnostic holistique auquel 17 médecins spécialisés n’avaient pas pensé en 3 ans de visites, on se dit qu’il tient quelque chose. (source 🇺🇸) 

Ça n’empêche pas la course au modèle. Google est sur le point de sortir Gemini. (source 🇺🇸) Sundar Pichai ne parle plus que d’IA, désormais. (source 🇺🇸) Meta promet un nouveau modèle meilleur que Llama 2 et toujours Open Source. (source 🇺🇸) OpenAI veut sa propre conférence de développeurs. (source)

🎨 Des industries entières se préparent à des changements de paradigme : les jeux vidéos, par exemple. (source 🇺🇸) Ou le secteur des banques d’images. (source 🇺🇸) Le copyright restant un des points encore flous des dispositifs : les régulateurs ne reconnaissent pas l’IP de créations générées par l’IA. (source 🇺🇸) En revanche, elles peuvent se faire attaquer pour plagiat. Microsoft promet d’ailleurs une protection totale à ses clients sur le sujet.

2
français dans la liste des 100 personnalités de l’IA compilée par Time Magazine (Clément Delangue, CEO de Hugging Face, et Yann LeCun, Chief AI Scientist chez Meta). Et ils vivent aux US. (source 🇺🇸) 


#134 – La Femme de la Semaine

Solenne Bocquillon-Le Gouaziou

Solenne Bocquillon Le Gouaziou a déjà eu les honneurs de cette rubrique mais il y a (trop) longtemps.

La récente actualité de sa start-up Soft Kids ? Elle a été choisie par l’Education Nationale pour améliorer les compétences psycho-sociales de nos enfants.

Chaque semaine, on ira suivre des femmes là où elles se trouvent, pas que Twitter.


Quand ce sera le bon moment pour qu’on travaille ensemble :
– Tu peux m’appeler pour accélérer, structurer, et transformer ton business en mode Sparring Partnerparlons-en.
– Ou bien pour animer, modérer, ou intervenir en séminaires et conférences pour tes équipes ou tes clients (y compris en anglais) – tu peux me briefer ici.


Pour s’abonner au Comment du Pourquoi et recevoir tous les lundis un résumé de la semaine précédente

S’abonner

* indicates required

Vous connaissez le principe…

Vous aurez le loisir de vous désabonner en bas de chaque email

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp’s privacy practices here.

Crédits photos :
Titre : création Ideogram

Les derniers articles

Réduire Time To Value
Bonnes pratiques

Comment réduire votre Time To Value ?

Pour pouvoir diminuer votre Time To Value et améliorer votre taux de rétention, une solution : savoir en combien de temps vos clients reconnaissent la plus-value de votre offre.