Café et carnet orange sous le soleil

Le Comment Du Pourquoi #93 (extrait)

L'édition #93 de Le Comment Du Pourquoi, la newsletter de veille et de curation de Laura Bokobza (LBk Consulting) - lundi 12 septembre 2022

#93 – Édito

Lundi 12 septembre 2022

Laura Bokobza devant un ordinateur

Édition régulière, donc tu n’as accès qu’à un extrait. Si tu souhaites découvrir l’édition entière, tu peux consulter l’accès aux archives – ou t’abonner pour la recevoir directement, et les prochaines aussi !

On a dépassé les 1000 abonnés et abonnées. Tu les rejoins ?


🤗 Merci à toutes celles et ceux qui ont répondu à la dernière édition – sur le À la Une sur le Quiet Quitting, sur le nouveau format, juste pour faire coucou au retour des vacances… Je pense avoir répondu à tout le monde, n’hésite pas à m’engueuler si ce n’est pas le cas pour toi, *|FNAME|*, ou à m’écrire si tu ne l’as pas encore fait.

😎 Cette semaine, j’ai beaucoup hésité pour le sujet du À la Une, j’espère ne pas te décevoir ! On parle aussi d’innovation, de SMS, de LinkedIn et même de puzzle.

🤵‍♀️ Et bien sûr une femme à suivre, comme à chaque édition – mais pas forcément sur Twitter cette saison !

Laura Bokobza
https://y.at/✍️🎤🗞️🎧

Mode d’emploi :
Tous les lundis matins 7h, avec le café ☕️, le tour d’horizon en moins de 10 minutes des news à ne pas rater de la semaine précédente, rangées, organisées, et commentées (🇺🇸 indique que le lien est en anglais) dans une newsletter complète par email.
Un extrait ici avec les rubriques Edito et À la Une. Si tu t’abonnes, tu recevras l’édition complète de la semaine !
Je ne reprends pas sur cette newsletter les infos partagées sur mon fil Twitter ou LinkedIn, donc n’hésite pas à me suivre aussi sur ces réseaux !


#93 – La semaine dernière sur Twitter

Tu peux lire même si tu n’as pas de compte Twitter, donc n’hésite pas à cliquer

– La méfiance règne
Silae devient Centaure
Sorare se lance dans le basket
– Même Google réduit la voilure partout
Meta achète une techno de retour haptique
Instagram doit payer une amende de €405 millions
– Toutes les erreurs faites dans le dev de SNCF Connect
– Ton prochain investisseur pourrait être Kim Kardashian
Snap a du mal à fermer Zenly, dans les méandres du droit français
– Sweep crée un poste de Chief Impact Officer, et leur premier est connu
La Poste achète PourdeBon dans la livraison et Happytal dans la santé
– Un programme gratuit d’accompagnement qui a l’air bien, mais une photo d’un autre temps


#93 – À la une

J’ai failli te faire le debrief de la keynote d’Apple. Mais tu trouveras toutes les infos importantes dans le En vrac. Aujourd’hui, je fais le point sur le test du dispositif Oui Pub.

Oui Pub, kezako ?

Issu d’une recommandation de la Convention Citoyenne pour le Climat, Oui Pub est un dispositif visant à minimiser les gaspillages d’imprimés publicitaires non adressés. En gros, les prospectus qu’on met dans ta boîte aux lettres sans avoir ton nom ni ton adresse.
Il existait déjà un Stop Pub, posé par moins de 20% des Français (et entre nous assez peu respecté par les distributeurs autorisés de prospectus). L’idée est donc ici de faire du opt-in de boîte aux lettres physiques. Pour ne pas déplaire aux professionnels de la profession, plutôt que de le déployer d’un coup, il a été décidé une expérimentation de 3 ans sur 14 communautés test (qui devaient se porter volontaires, dont ma belle ville de Bordeaux. L’agilité à la française.

Pourquoi ça déplairait ?

Les premiers à râler sont bien sûr ceux qui impriment ou distribuent les dits imprimés non adressés (ISA dans le jargon métier). Risque de perte de CA, risque sur les emplois non délocalisables de métiers à fort capital humain, les syndicats sont vent debout.
Certains professionnels pointent aussi le fait que les prospectus sont majoritairement utilisés par les enseignes de la grande distribution alimentaire et donc utiles aux foyers les plus modestes pour préparer leurs courses. Ils n’expliquent pas en quoi poser un autocollant sur leur boîte aux lettres serait plus compliqué pour ces foyers, en revanche.

Et maintenant ?

On va donc observer les effets de cette application dans les communes concernées.
Emploi, gaspillage de papier, impacts sur les commerces et autres secteurs (journaux gratuits par exemple) qui usent de ce canal de distribution… tout devrait y passer.

Mon avis ?

J’ai beau habiter l’une de ces communes, à part quelques affiches dans la rue prévenant du test, je n’ai reçu aucune information (adressée ou pas) me disant ce qui allait se passer ou où me procurer le fameux autocollant.
De plus, la comparaison « opt-in » est un peu rapide : en digital, je peux choisir les enseignes dont je souhaite recevoir les promotions. La solution ici est très binaire – soit j’accepte tout, soit je refuse… tout.
La seule solution pour les enseignes ? Adresser le courrier ou le remplacer par des emails. Avec les coûts postaux que cela engendre en physique. On va donc avoir droit à des déluges d’incitation à ouvrir des comptes fidélité et donner encore plus de data qu’avant…


#93 – La Femme de la Semaine

Shanty Baehrel

Je crois que j’ai changé les règles de cette rubrique inconsciemment pour Shanty. Son fil Insta était un doux mélange d’instants volés, de résilience, de coulisses, bref, une leçon de comm de patronne. Comme elle se sentait trop addict, elle l’a effacé ce week-end, mais tu peux la suivre sur LinkedIn.

Chaque semaine, on ira suivre des femmes sur les réseaux où elles se trouvent, pas que Twitter.


Cette newsletter a démarré par hasard, parce que j’adore la veille, nécessaire de surcroît à mes « vraies » activités.

Côté business :
– J’accompagne des dirigeants pour accélérer, structurer, et transformer leur business en mode Sparring Partner – au long cours (on peut échanger sur tes besoins) ou en speed consulting 
1-to-1 d’1h.
– J’ai aussi une activité de rédaction de contenus, et d’animation d’ateliers, formations et conférences (y compris en anglais). Tu peux me briefer ici.
– Je suis board member de start-ups

Côté bénévolat :
– Membre élue du Conseil d’Administration de Finaqui, association de Business Angels
– Experte référencée auprès des start-ups de Paris&co

– Membre historique de la rédaction du podcast Le Digital Pour Tous


Pour s’abonner au Comment du Pourquoi et recevoir tous les lundis un résumé de la semaine précédente

S’abonner

* indicates required

Vous connaissez le principe…

Vous aurez le loisir de vous désabonner en bas de chaque email

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp’s privacy practices here.

 

Crédits photos :
Titre : Photo by Amin Hasani on Unsplash
À la Une : Oui Pub à Bordeaux

Les derniers articles

One to One en lettres scrabble
Bonnes pratiques

L’interview client : mener les entretiens

La troisième étape de la démarche d’interviews découverte client est celle des entretiens. Quelques conseils pratiques pour en tirer le maximum d’informations.