A-t-on encore besoin de « Transformation Digitale » ?

Vous l’aurez sans doute remarqué, le terme « Transformation Digitale » (ou « Transformation Numérique ») est toujours très utilisé. Pourtant, on en parle depuis plus de 20 ans, on devrait être déjà tous transformés, non ?

D’abord, qu’est-ce que la transformation digitale ? Wikipedia cite l’AFNET et la définit comme « la transformation de toutes les composantes de l’entreprise (processus, métiers, culture, organisation…) sous l’influence des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) ».

Au premier lieu des composantes de l’entreprise (et des administrations) se trouvent les produits et les services qu’elles proposent à leurs clients (ou administrés), mais également les modes de distribution de ces produits et services, les outils pour les produire ou les délivrer, les outils de gestion interne (compta, RH, etc.) ; bref, toute l’entreprise est concernée. Et soyons honnêtes, de nos jours, même les plus petites entreprises, commerces ou artisans ont leur site web, leur adresse email, leur outil de compta en mode SaaS, etc.

Dès lors, pourquoi est-ce que le terme existe toujours et reste d’actualité ?

D’abord parce que dans la majorité des cas, la dite transformation s’est imposée par de nouveaux outils intégrés aux anciens process sans réels efforts de réflexion qui auraient dû être de deux ordres : l’amélioration potentielle (du point de vue de l’efficacité de l’entreprise) de ces process grâce aux nouveaux outils, et les avantages qu’ils auraient pu apporter aux collaborateurs / utilisateurs de ces outils (souvent peu consultés avant leur mise en place, et qui se voient souvent imposés ces outils à grand renfort de formation technique mais sans réelle implication préalable, n’en déplaisent à de nombreux consultants en conduite du changement…).

Ensuite, parce que ces fameuses TIC évoluent de plus en plus vite, et que la transformation en devient permanente. Et le plus souvent dans une démarche toujours très axée outils, là encore sans penser différemment les choses grâce aux nouvelles fonctionnalités disponibles.

La Transformation Digitale, un état permanent plus qu’une étape ?

Si la transformation digitale du début des années 2000 n’a souvent pas provoqué de véritables changements dans les process pré-existants, il est temps de repenser en profondeur ce que les nouvelles technologies et nouveaux outils peuvent modifier dans le quotidien, voire le métier même, des collaborateurs de l’entreprise, et par extension dans la relation de l’entreprise à ses clients à tous les points de contacts, digitaux ou non.

new-data-services-Ar-iTL4QKl4-unsplash.jpg

Utiliser des outils digitaux pour reproduire de façon plus efficace et plus automatisée des processus pré-existants ne suffit pas ; il faut ré-écrire complètement les règles (en logistique, en RH, en contrôle de gestion, en relation client, en commercialisation, en merchandising, en promotion, en marketing produits, etc.) en tenant compte des nouvelles possibilités offertes par ces nouvelles technologies, et des nouveaux usages et habitudes ancrées dans la vie des clients et des collaborateurs. Et même les entreprises B2B ne peuvent s’en passer : un client professionnel reste un consommateur privé qui attend une expérience client à l’aune de ses facilités d’usage d’Amazon, Apple ou Netflix.

Enfin, il faut associer à cette revue en profondeur les acteurs du quotidien de l’entreprise : les collaborateurs en premier lieu, mais aussi les prospects, clients, distributeurs, fournisseurs, conseils (expert-comptable, CAC, etc.)… Ce sont non seulement les futurs utilisateurs des nouveaux outils, donc les premiers à « embarquer », mais le plus souvent les plus à même de suggérer comment tirer parti des nouvelles possibilités offertes.

Vous l’aurez compris, la transformation digitale est à présent un état d’amélioration continue de l’efficacité de l’entreprise à tous les niveaux, de l’adéquation de ses produits au marché à la relation client, en passant par les processus de recrutement et de gestion, et demande que les dirigeants gardent un état d’esprit ouvert, agile, et collaboratif.

Si vous souhaitez réfléchir à cette nouvelle façon de penser la transformation digitale, contactez moi !

 

En-tête : Photo by Austin Chan on Unsplash
Intérieur article : Photo by NEW DATA SERVICES on Unsplash

Une réflexion sur “A-t-on encore besoin de « Transformation Digitale » ?

  1. Ping : Consultant ou pas ? – Le digital pour tous

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s